La banque britannique HSBC a rejoint le métaverse The Sandbox

La banque internationale britannique HSBC officialise son entrée dans le métaverse grâce à l’achat d’une parcelle de terrain sur The Sandbox. Cette opération servira les ambitions de l’institution de s’engager auprès de fans de sport, d’e-sport et de jeux sur le métavers.

L'achat de parcelle de terrain NFT sur The Sandbox

Le 16 mars 2022, The Sandbox a confirmé l’achat d’une parcelle de terrain dans son métaverse par HSBC (HSBA.L). Cette opération immobilière virtuelle dans l’espace de jeu en ligne prend la forme d’un jeton non fongible. Toutefois, le montant déboursé par HSBC reste complètement confidentiel.

Pour rappel, The Sandbox est une plateforme basée sur Ethereum. Les joueurs sont libres de jouer, de créer, de posséder et de gouverner un monde virtuel sur le métavers. Ainsi, il est possible d’y avoir des actifs sous forme de non-fungibles token, comme les parcelles de terrain. La construction sur ces derniers est d’ailleurs possible. The Sandbox a créé une crypto-monnaie qui s’appelle SAND et dont la capitalisation boursière dépasse aujourd’hui 2,46 milliards de dollars.

Cette transaction opérée par HSBC lui permettra donc de construire sur ton terrain virtuel. Cependant, les informations sur les détails ne sont pas encore communiqués. Seule une image promotionnelle avec la déclaration de la transaction a été publiée. Celle-ci montre un stade HSBC avec une étendue d’eau virtuelle à ses côtés.

HSBC après JP Morgan

L’achat du terrain à The Sandbox est actuellement la plus importante démarche de HSBC dans le métavers. Selon la firme de blockchain gaming, il s’agit de la première banque internationale à posséder une parcelle de terrain dans son univers. Cette initiative arrive au moment où l’institution réduit son réseau d’agences au Royaume-Uni. En effet, elle annonce la fermeture de 69 agences sur le territoire britannique.

Cependant, HSBC n’est pas la première banque internationale à investir dans une plateforme de métavers. En effet, JPMorgan (JPM.N) a déjà son espace sur Decentraland depuis février 2022. Decentraland est aussi une plateforme basée sur la blockchain Ethereum. Ses parcelles de terrain sont aussi disponibles sous forme de NFT.

 

Sur son terrain virtuel acheté, la banque américaine a procédé à l’ouverture d’un espace de détente dans un centre commercial. Un portrait numérique de l’actuel directeur général, Jamie Dimon, orne la salle. 

Conclusion

Selon le Directeur du marketing Asie-Pacifique de HSBC, Suresh Balaji, les plateformes émergentes comme Sandbox possèdent un énorme potentiel dans la création de nouvelles expériences. Elle n’est pas la seule banque à penser pareil, car JPMorgan a également fait une déclaration similaire en février 2022. Selon le groupe américain, les utilisateurs dépensent environ 54 milliards de dollars par an pour des biens virtuels. Cela représente le double de la somme dédiée pour la musique.

 

Parmi les biens en vente, les parcelles de terrain sous forme de NFT sur les plateformes de métaverse sont en vogue. HSBC a ainsi rejoint Gucci, Warner Music Group (WMG), The Walking Dead, Snoop Dogg ou encore Adidas sur la platefrorme The Sandbox. 

Pour en apprendre plus sur la vente de terrain dans le métaverse The Sandbox, nous vous recommandons d’écouter l’interview de Thibault Launay le fondateur d’Exclusible sur NFT Business.