Pour fêter ses 30 ans, T'choupi a lancé ses propres NFT

Assurément, les générations 80, 90 et même 2000 ont côtoyé T’choupi, le bébé manchot qui les tenait compagnie pendant leur enfance. 30 ans après, son créateur a décidé de célébrer l’anniversaire de la mascotte jeunesse autrement. Effectivement, Thierry Courtin a lancé une collection de NFT T’choupi en guise de préliminaires à une immersion progressive dans le Web3.

Des NFT T'choupi pour les 30 ans de la mascotte

NFT T’choupi, un pari…

En 1992, Thierry Courtin a eu la brillante idée de créer une mascotte pouvant accompagner les enfants et les jeunes dans leur développement. Cette mascotte du nom de T’choupi, était vite devenu leur héros en squattant la télé et les livres de jeunesses à l’époque.

En suivant les conseils de son fils, Adrien Courtin, le célèbre illustrateur français a décidé de se lancer dans l’aventure NFT de T’choupi.

« Mon père connaissait déjà les NFT. J’ai juste eu à lui soumettre l’idée de célébrer l’existence de T’choupi d’une nouvelle façon et il a été partant ».

C’est ainsi qu’est apparue la collection de NFT T’choupi, composée de 2022 illustrations originales signées Thierry Courtin. Voici comment ces ces tokens non fongibles étaient répartis dans leur mise en vente :

  • 1992 pièces étaient vendus à 250 euros ;
  • 30 pièces dites « premium, proposées à 1 000 euros.

À noter que la détention d’une pièce issue de cette catégorie Premium de NFT de T’choupi autorisera une récompense liée à une œuvre inédite du créateur du manchot.

https://twitter.com/tchoupinft/status/1544698219187298304

… risqué, mais pas fou

Certes, le projet de NFT de T’choupi  débarque dans un contexte de crise du marché des NFT et des cryptomonnaies, et certains internautes ne l’ont pas accueilli à bras ouverts. Mais l’équipe derrière T’choupi semble confiante.

« La génération qui a connu T’choupi lors de sa création est aujourd’hui âgée de plus de trente ans. On s’adresse à ceux qui ont grandi avec, plutôt qu’aux enfants. On souhaitait leur faire franchir une nouvelle étape : la découverte de cette nouvelle technologie. C’est pas générationnel pour les grands-parents par exemple, qui peuvent être intéressés par l’achat de NFT pour leurs petits-enfants. Les internautes qui s’élèvent contre les NFT T’choupi s’élèvent en fait contre l’image des NFT en général, sur laquelle ils ont des préjugés », a déclaré Stanislas Mako, PDG de Kalart.

Notez que les NFT de T’choupi ont été mis en vente sur la marketplace française Kalart contre du fiat (euros, dollars, etc.)

Des NFT T’choupi, puis le metaverse

Compris par le public ou pas, les NFT T’choupi s’insèrent dans l’ambiance festive promue par ses initiateurs en cette commémoration des 30 ans du héros.

« C’est une fête avant tout. On souhaite offrir une partie de T’choupi aux fans et d’offrir des décors variés par rapport à l’offre habituelle. Si ça n’est pas rentable, c’est pas grave », souligne le fils Courtin.

Mais en cas de succès de la vente des NFT de T’choupi, Thierry Courtin promet de s’investir un peu plus dans le Web3. Il y aura notamment une entrée dans le metaverse, une éventuelle collaboration avec Decentraland ou The Sandbox.

Également, il fera en sorte de faire vivre l’avatar de T’choupi et celui de son créateur dans le monde virtuel. Les acheteurs des actifs numériques liés à T’Choupi et les fans du metaverse pourront y échanger d’ici peu.

Conclusion

On peut tirer plusieurs leçons de cette histoire de NFT T’choupi. Pour ne citer que la fabrique de NFT, qui, ici, s’associe à un opus qui date de 30 ans. Ce qui est bien, c’est cette volonté d’associer l’art physique avec ces certificats d’authenticité numériques qui nous parviennent directement des nouvelles technologiques naissantes.