Yuga Labs a acquis les droits de propriété intellectuelle de la collection Cryptopunks

Les rumeurs sont vraies : Yuga Labs a acheté les droits de propriété intellectuelle des Cryptopunks et Meebits. L’équipe derrière le projet Bored Ape Yacht Club accorde maintenant aux détenteurs de CryptoPunk une licence commerciale complète.

Yuga Labs, la société à l’origine de l’une des plus grandes et des plus précieuses collections NFT du secteur, le Bored Ape Yacht Club, a annoncé qu’elle avait acheté les droits de propriété intellectuelle des collections CryptoPunks et Meebits à Larva Labs.

La première étape pour Yuga Labs était d’accorder une licence commerciale complète aux détenteurs de CryptoPunks et Meebits, selon une déclaration de la société : « Avec cette acquisition, Yuga Labs sera propriétaire des marques et logos CryptoPunks et Meebit, et comme ils l’ont fait avec leur propre collection BAYC, Yuga Labs transférera la propriété intellectuelle, les droits commerciaux et les droits de licence exclusifs aux détenteurs individuels de NFT.« 

Yuga Labs, qui a lancé la collection Bored Ape Yacht Club en avril de l’année dernière, avait précédemment accordé à tous les propriétaires de NFT de Bored Ape une licence complète pour utiliser les images qu’ils possèdent à des fins commerciales de leur choix. Des entrepreneurs, des marques et des célébrités ont rapidement tiré parti du phénomène BAYC et lancé diverses entreprises portant la marque Bored Ape. Les plus connues sont la campagne publicitaire pour Arizona Ice Tea et un groupe de musique dans le métaverse, créé par Universal Music Group.

Larva Labs, créateur de la collection CryptoPunks, n’avait pas accordé ce même type de licence commerciale à ses détenteurs de NFT, ce qui était devenu une source de controverse parmi les investisseurs. En conséquence, plusieurs détenteurs très connus ont abandonné le projet, notamment le Punk4156, qui a déclaré en décembre que le conflit de propriété intellectuelle était à l’origine de sa vente de 10 millions de dollars de NFT CryptoPunk.

Yuga Labs a toutefois souligné dans son annonce que son attention resterait concentrée sur les Apes. « Pour être clair : l’écosystème BAYC restera le centre de notre univers« , a tweeté l’entreprise. « Nous pensons que ce qui est bon pour les Punks est bon pour les Apes et le reste de l’écosystème. De même, ce qui est bon pour les Apes est bon pour les Punks. Nous voulons faire grandir le gâteau, pas nous battre pour des parts. »